SUV neuf : comment bien choisir l’assurance ?


Les nouveaux SUV attirent de plus en plus de conducteurs. Plus performants, plus luxueux avec plus d’options, ce sont des véhicules qui peuvent emmener toute la famille en toutes circonstances. Pour pouvoir circuler avec votre nouveau véhicule, il faudra évidemment l’assurer.

Mais en plus de l’obligation, vous devez aussi penser à la protection de votre nouvelle acquisition. Il est alors important de se pencher un peu plus sur le type de contrat d’assurance à souscrire quand vous achetez votre nouveau SUV.

Choisir une assurance tout risque

Une nouvelle voiture représente un investissement financier, et se doit ainsi d’être protégée au maximum par une assurance automobile. Et surtout pour le cas d’un SUV, il est clair qu’il faut avoir une bonne couverture. Ce type de voiture est en général plus cher qu’une voiture légère lambda. En effet, comme elles sont plus imposantes, plus puissantes, plus polyvalentes et sont de plus en plus confortables, leur coût est ainsi plus élevé.

Et plus d’options sur un SUV veulent dire aussi plus de risques à courir. Toit ouvrant, toit panoramique, rétroviseur chauffé, pare-brise plus imposant, ou encore pneumatique plus grand, il y a plusieurs éléments qu’un contrat d’assurance basique rembourse peu ou ne couvre même pas. Il est ainsi normal de choisir un contrat d’assurance qui offre une bonne protection avec une assurance tout risque.

 C’est alors un moyen d’éviter une trop grande dévaluation de votre auto et minimise la perte sur votre investissement suite à d’éventuels sinistres. En plus, sachez que les malfrats sont plus friands de ces types de voitures qui ont des pièces assez coûteuses. Une assurance tout risque est, certes, plus élevée qu’un contrat basique, elle offre une multitude de couvertures sur des cas que vous n’auriez même pas imaginés.

Choisir une assurance au kilomètre

Avec sa taille, un SUV est souvent utilisé comme voiture secondaire, que l’on n’utilise que les week-ends et les sorties en famille. Ce type de voiture reste alors le plus souvent au garage, et l’on utilise un « daily » plus compact pour ses courses en ville.

Et une voiture peu utilisée est peu exposée à des risques d’accident ou d’accrochage en ville. Il est ainsi plus intéressant d’opter pour une assurance au kilomètre lorsque l’on a un SUV qui est peu utilisé. Il est donc important de bien estimer le kilométrage que vous pouvez faire annuellement, au risque de payer un surcoût en cas de dépassement.

Toutefois, comme on parle d’une voiture neuve, la couverture peut ne pas être suffisante lorsque vous n’avez pas de garage ou de parc de stationnement bien sécurisé. Il est aussi conseillé de prendre une assurance complémentaire pour faire face aux frais qui ne sont pas pris en charge par l’assurance principale. Ainsi, on peut par exemple bénéficier d’un rachat de franchise, ou d’un remboursement complémentaire sur des sinistres.

Et même si on l’utilise très peu, le style de conduite peut quand même impacter sur l’assurance à souscrire. Avec un SUV neuf, et lorsque l’on est brutal, impulsif, ou adepte des accélérations et des sentiers hors-piste, il est préférable d’opter pour une assurance multirisque.

Articles similaires