4×4 marrakech maroc Moto Les equipements de securite essentiels aux deux-roues

Les equipements de securite essentiels aux deux-roues


Comme les motos n’ont pas de carrosserie, les accidents de la route, même à faible vitesse, représentent un plus grand risque pour les conducteurs de deux roues que pour les automobilistes. Les motocyclistes doivent donc compenser ce déficit de sécurité, notamment par le port de vêtements. Pour des raisons de sécurité, certains équipements sont obligatoires et le Code de la route sanctionne leur absence.

Casques de protection

Tous les conducteurs et passagers d’un deux-roues motorisé doivent porter un casque de protection correctement ajusté (article R431-1 du Code de la route). le choix d’un casque moto est essentiel car les blessures à la tête sont une cause majeure d’invalidité grave et de décès chez les motocyclistes.

Les casques doivent être conformes au règlement genevois 22/05. Une étiquette blanche indiquant le type d’homologation ECE est cousue à un endroit visible sur la mentonnière. Les casques homologués à la norme NF (label vert) répondent aux exigences.

Pénalités

Le non-port du casque est passible d’une amende de grade 3 et d’un retrait de 3 points sur votre permis de conduire.

Gants

Il est désormais obligatoire de porter des gants certifiés. En cas d’accident, de collision avec un autre véhicule ou de chute, les mains sont souvent la première partie du corps qui risque d’être blessée (impact) ou brûlée (abrasion sur l’asphalte).

Pénalités

Depuis le 20 novembre 2016, le non port de gants homologués CE est passible d’une amende de troisième degré et d’un point sur le permis de conduire.

Les conducteurs pris dans cette situation peuvent se voir infliger une amende de 68 euros, qui peut être réduite à 45 euros (le prix moyen d’une paire de gants homologués CE) et à un point sur leur permis de conduire si le paiement est effectué dans les 15 jours.

Les passagers des motocyclettes à deux roues peuvent également recevoir une amende.

Gilets de haute visibilité

Depuis le 1er janvier 2016, les gilets de haute visibilité (communément appelés « gilets jaunes ») sont devenus un équipement professionnel obligatoire pour les motards.

Les gilets doivent être portés en cas d’accident ou de panne pour améliorer la visibilité et avertir les autres usagers de la route des dangers potentiels.

Pénalités

Les motos sans gilet jaune sur le porte-bagages ou la selle sont passibles d’une amende de première classe de 11 €.

Le non-port du gilet jaune lors d’un arrêt d’urgence entraîne une amende de classe 4 : 135 €.

Plaques d’immatriculation

Les plaques d’immatriculation des motocycles à deux, trois et quatre roues ont été normalisées à un format uniforme de 21 cm x 13 cm, depuis le 1er juillet 2017.

Pénalités

Les conducteurs de véhicules contrôlés avec des plaques d’immatriculation incomplètes, illisibles ou inamovibles sont passibles d’une amende de 4ᵉ (135 €).

Éclairage des véhicules

Tous les motocycles à deux roues doivent être équipés d’au moins…

– Poutre principale.

– Phare avec feux de croisement.

– Feu de position arrière et feu de position avant.

– Feu de position avant, feu de position arrière et feux de position avant et arrière (latéraux).

Tous ces éléments doivent être en bon état de fonctionnement.

Pénalités

Le non-respect de cette consigne entraînera une amende et le véhicule pourra être immobilisé si les feux ne fonctionnent pas.

Articles similaires