Controle technique de voiture : ce n’est pas qu’une routine administrative


Une voiture, même en très bon état de marche, ne peut circuler sur route si elle n’est pas en règle. Visite technique, assurance, autres papiers administratifs (carte grise ou certificat d’immatriculation, permis de conduire du conducteur…) doivent être à jour et complets pour pouvoir circuler. Si un de ces éléments vient à manquer, le conducteur peut être sanctionné ou verbalisé. Dans cette rubrique, découvrez les bonnes règles à connaître avant de passer votre véhicule entre les mains des agents du service de contrôle technique.

Bien se préparer avant la visite :

La visite technique dans un centre de contrôle est obligatoire pour chaque véhicule. Elle est nécessaire pour garantir la sécurité des usagers de la route, pour prévenir les pannes et les accidents et pour se conformer aux règles de bonne conduite. La fréquence est différente selon le type, l’usage et la catégorie de véhicules. Comme c’est une obligation, aucun propriétaire ne peut s’y échapper. Le défaut de visite technique constitue un délit passible de sanction et d’amende. 

Lors d’une visite, une série de contrôles est réalisée par les agents du centre et un certain nombre d’éléments sont observés. La présence d’un défaut peut entrainer le refus de la délivrance du certificat d’aptitude. Lorsque le défaut n’est admissible, une contre-visite payante est nécessaire.

Le refus soustrait l’utilisation du véhicule. Pendant le contrôle, les autres documents du véhicule peuvent aussi être demandés : certificat d’immatriculation, assurance, le carnet d’entretiens et de réparations, le certificat de conformité…

Dresser la liste des choses à faire :

Sans être exhaustive, voici la liste des choses à faire lors de la préparation :

  • Vérifier l’état et la propreté du moteur : fonctionnement, émission de CO2,
  • Contrôler le mécanisme de freinage et l’efficacité
  • Tester le système de signalisation
  • S’assurer que les feux sont tous en marche : clignotant, phare, code, feux de stop, feux de recul…
  • Vérifier d’autres éléments : pot d’échappement, parallélisme, roue de secours, panneaux et kits de sécurité… klaxon, état des pare-brises, rétroviseurs, mécanisme des ceintures de sécurité…
  • Contrôler le niveau des huiles et des liquides tels que l’huile du moteur, le liquide de refroidissement, le liquide de direction…

L’aide d’un garagiste ou d’un mécanicien est nécessaire. Il est aussi important d’emmener une voiture très propre aussi bien à l’intérieur (même au moteur) qu’à l’extérieur.

Les voitures neuves doivent-elles faire l’objet d’un contrôle technique ?

Si vous avez un projet pour acheter une voiture neuve. Il faut savoir que le contrôle technique est un examen obligatoire. Il ne faut pas le négliger, même si techniquement, une voiture neuve répond à toutes les exigences des centres de contrôle technique. Dans la plupart des cas, la première visite est déjà effectuée par le concessionnaire ou le distributeur.

Ainsi, lors de l’achat, à vous de vérifier si la voiture et tous les papiers sont en règle pour pouvoir circuler immédiatement. Pour les voitures neuves, lorsqu’elles sont aptes à circuler, la durée du certificat d’aptitude de contrôle technique peut aller jusqu’à cinq ans. C’est-à-dire que la prochaine visite technique aura lieu dans cinq ans, mais uniquement pour certaines catégories de voitures.  

Articles similaires